lycée profesionnel A.Perdonnet

Accueil > C.D.I > Le Pacte d’Awa de BOUSSUGE et THIEBAUT
Le Pacte d'Awa de BOUSSUGE et THIEBAUT

Article mis à jour le 26 mars 2015

L'article "Le Pacte d’Awa de BOUSSUGE et THIEBAUT" a été publié le samedi 7 février 2015 par Documentaliste & mis à jour le jeudi 26 mars 2015 par M. Camus
Mots clés Mots-clés:         

Vendredi 6 février 2015 :
Journée internationale contre les mutilations sexuelles

Les mutilations sexuelles/excision désigne un certain nombre de pratiques consistant à enlever totalement ou partiellement les organes génitaux externes d’une fille. Entre autres conséquences, les nourrissons, filles et femmes ayant subi une mutilation ou une excision sont exposés à des risques irréversibles pour leur santé.

L’opération est généralement pratiquée sur les petites filles et parfois sur des femmes sur le point de se marier, enceintes de leur premier enfant ou qui viennent de donner naissance.

Souvent pratiquée par des praticiens traditionnels comme les exciseuses et les accoucheuses, l’opération se fait sans anesthésie avec des ciseaux, des lames de rasoir ou des couteaux. L’intervention est toujours traumatisante et peut entrainer des complications telles que les douleurs, l’état de choc et même parfois la mort.

Il y aurait aujourd’hui en Afrique et au Yémen environ 70 millions de femmes ayant subi des mutilations sexuelles. Par ailleurs, ces pratiques sont de plus en plus fréquentes en Europe, en Australie, au Canada et aux États-Unis, essentiellement parmi les immigrantes venues d’Afrique et de l’Asie du Sud-Ouest.
Sources : www.unicef.org

Titre : Le Pacte d’Awa : pour en finir avec les mutilations sexuelles

Auteurs : BOUSSUGE, Agnès / THIEBAUT, Elise

Editeur : Syros

Cote : 305.42 BOU

Cet ouvrage nous permet de comprendre ce que sont vraiment les mutilations sexuelles. Quatre témoignages, dont celui d’AwaSophie, viennent illustrer les coutumes et traditions des communautés ou civilisations qui pratiquent encore ces actes.

Le pacte d’AwaSophie, 53 ans, Malienne, raconte son excision, à l’âge de 8 ans. Elle raconte aussi comment, adolescente, elle fonde avec ses amies un groupe clandestin et conclut avec elles un pacte secret : celui de ne jamais faire exciser leurs filles...

La force de cet ouvrage est de réunir des témoignages, un dossier explicatif, des données statistiques et un entretien avec une sociologue. Il n’est en aucun cas porté de jugement moral.

A découvvrir d’urgence au CDI !

logo
Directeur de la publication : M. Michel | Webmestre : M. Camus
Mentions légales | Plan du site |Visiteurs connectés : 4 |V4.3 |Mise à jour : 17 juillet 2018